Juillet 1966 – Première mission de terrain pour le lever des cartes géologiques en Touraine

Les Sciences de la Terre sont fondées sur des observations de terrain, en particulier sur la cartographie des formations géologiques. A partir de 1968, le BRGM (Bureau des Recherches Géologiques et Minières) a accéléré le programme de lever des cartes géologiques à 1/50 000ème de la France en s’appuyant fortement sur la recherche universitaire. Les deux premiers enseignants chercheurs en géologie nommés à Tours (Léopold RASPLUS nommé au Collège Scientifique Universitaire en 1965 puis Jean-Jacques MACAIRE à l’Université de Tours en 1970) ont largement contribué à ce programme pour la Touraine (au sens large) en signant 10 cartes géologiques (environ 5 000 km2) avec souvent des collaborations extérieures (le MNHN : Muséum National d’Histoire Naturelle, l’Université P. et M. CURIE, le BRGM…). La toute dernière carte régionale (Argenton-sur-Creuse n°593) a été publiée en 1998.  Ces travaux de terrain ont débouché sur la soutenance de deux thèses d’état (Léopold RASPLUS en 1978 sur les formations continentales détritiques tertiaires et Jean-Jacques MACAIRE sur les formations quaternaires du Sud-ouest du Bassin de Paris en 1981).

Ces cartes sont des outils de base régulièrement utilisés par les chercheurs et les étudiants en géosciences, mais aussi par les entreprises et collectivités lors de toute activité liée au milieu naturel : grands travaux, recherche d’eau ou de matériaux, agriculture, délimitation des terroirs viticoles, archéologie, caractérisation des biotopes… Au sein du laboratoire, de multiples travaux – dont nombre de thèses – se sont dès lors appuyés sur les données issues de cette cartographie, sur le substratum ancien tel que le Turonien, mais surtout sur les bassins fluviatiles : formations alluviales quaternaires, hydrologie et sols.

Exemples de lieux d’études

            Outre les publications scientifiques, cette connaissance approfondie de la géologie régionale a permis l’organisation de stages de terrain pour les étudiants, la présentation de formations géologiques de référence lors de congrès nationaux et internationaux, la rédaction d’ouvrages de diffusion des connaissances auprès du grand public, et nourrit l’inventaire régional du patrimoine géologique actuellement en cours sous l’égide de la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement) en Région Centre-Val de Loire.

Exemple de carte réalisée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CAPTCHA Image
Reload Image