4 octobre 2014 – Première conférence de l’UTL (Université du Temps Libre)

 

C’est à son départ en retraite que Pierre JEANDIN, contrôleur de gestion de l’Université propose à Loïc VAILLANT, Président de l’Université François Rabelais, de créer une Université du Temps libre (UTL) à Tours. Banco ! Le projet a été présenté au conseil d’administration il y a quinze ou vingt ans… Et avait été refusé à l’époque, précise le Président, heureux de trouver quelqu’un qui souhaite s’investir dans ce projet.

Il aura donc fallu attendre quarante ans après la création des premières universités populaires, de cet autre nom qu’on leur donne, pour que Tours ait la sienne.

Roger FONTAINE, Professeur de psychologie, vice-président aux relations sociales, chargé de la vie universitaire et de la politique de l’emploi, accepte alors de relever le défi avec Pierre JEANDIN en présentant le projet de création de l’UTL au CA (Conseil d’Administration) de l’Université de Tours. Il devient alors le premier directeur de l’Université du Temps Libre.

Trois jeunes retraitées de notre université, Nicole FANIEN, Mireille FRANZONI et Marie-Claire TROLLE sont les premiers bénévoles de l’UTL à rejoindre leur ami Pierre JEANDIN. Ils donnent de leur temps, de leur énergie et de leurs compétences sans compter pour nourrir et accompagner cette création.

« La philosophie première des UTL, c’est d’ouvrir l’université », explique Roger FONTAINE. Il ne cache pas les réticences qu’il a fallu lever pour ouvrir cet espace de « vulgarisation ».

Tous ont répondu présent aux sollicitations de l’UTL, acceptant de relever le défi de s’adresser à un public « curieux mais non spécialiste ». Le programme, alliage savant de « thématiques sociétales, transversales et pas trop techniques », passe par le crible d’un comité de programme composé de bénévoles et d’enseignants. « L’idée est de créer l’addiction », plaisante Roger FONTAINE. En France, plus de 70.000 personnes suivent le mouvement.

C’est le 4 octobre 2014 par une conférence « Parler sur le vin » donnée par Killien STENGEL , à la Grange des Dîmes de Fondettes qu’est lancée la première saison 2014/2015. 160 adhérents, 123 femmes et 37 hommes viennent s’inscrire à l’UTL. En plus, 220 personnes participent aux conférences moyennant 5 euros. Certaines UE (Unités d’Enseignements) sont ouvertes aux adhérents, 58 y sont inscrits pour partager les cours avec les étudiants. 43 conférences, 3 ateliers : Découverte et pratique du Gamelan javanais (cf date 15 au 19 novembre 2010), Découverte des vins et des vignobles Français, Tirer le meilleur parti d’internet. 8 cycles thématiques (Histoire de l’Europe, des voyages, Philosophie dans la cité, Hommes et femmes de lettres en Touraine, Les grands textes fondateurs) sont proposés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *