2 mai 1983 – Modernisation du Jardin botanique de la Ville et de l’Université

Crédit photos : Jean BOURGEOIS

photo de gauche : Quelques personnalités sous la pluie au bord du bassin du jardin phylogénétique / photo de droite : Jean ROYER maire de Tours au centre et R. PROST directeur des espaces verts droite au moment de l’inauguration

Au début des années 1980, le Jardin botanique de Tours, créé en 1843, est subdivisé en deux parties : au nord, pour les étudiants de l’Université, une école de botanique dont la direction scientifique est assurée par le professeur de botanique de la faculté de pharmacie ; au sud, un parc paysager et animalier sous la responsabilité du directeur des espaces verts de la ville. D’où son statut mixte : Ville-Université. Mais l’école de botanique avec ses plates-bandes parallèles bordées du buis et sa forêt d’étiquettes parait démodé à beaucoup de visiteurs, sans adéquation avec les impératifs de l’enseignement et du paysage urbain. L’idée d’une profonde modernisation s’impose et la municipalité apporte les financements nécessaires. Dans la partie Nord, des milliers de m3 de terre sont apportés pour aménager un jardin phylogénétique, une rocaille, une tourbière, cependant qu’un « jardin des simples » peuplé de plantes à usages thérapeutiques est créé dans la partie Sud et que les anciennes serres sont réaménagées. Après trois ans de travail, le 2 mai 1983, le nouveau jardin botanique est inauguré sous la pluie en présence des représentants de la ville et de l’Université, « une réalisation qui aura coûté 700 000 F, mais qu’est-ce qu’une telle somme d’argent à côté du rêve, de la passion et des soins du jardinier ! » s’exclame alors le maire Jean ROYER. L’ Index seminum » (Catalogue des graines récoltées) envoyé chaque année à quelque 150 jardins botaniques répartis sur les cinq continents reprend l’année suivante après trois années d’interruption et le jardin poursuivra sa modernisation au cours des années suivantes.

Crédit photo : Marc RIDEAU, anciennes plate-bandes peu avant leur disparition

article de gauche      article de droite

Articles parus sur l’inauguration du jardin botanique dans La Nouvelle République du 2 mai 1983

Crédit photos : Marc RIDEAU

photo de gauche : plan du jardin des simples installé dans la partie sud / photo du milieu : signalétique du jardin phylogénétique / photo de droite : le bassin du jardin phylogénétique aspect actuel

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *