15 Juillet 2016 – L’Université de Tours coordonne un Master Erasmus Mundus avec le Master IDOH (Infectious Diseases and One Health)

 

L’Université est pour la première fois Coordinatrice d’un Master Erasmus Mundus, avec le Master IDOH (Infectious Diseases and One Health), premier Master Européen sur les maladies infectieuses et le concept One Health (une seule santé). Plus de 60% des infections émergentes chez l‘Homme sont issues du monde animal. Ce chiffre important est dû aux bouleversements que connaît notre planète, comme le réchauffement climatique et une demande croissante en produits d’origine animale. L’intensification de l’élevage pour nourrir 9 milliards de personnes à l’horizon 2050, entraîne d’une part une promiscuité croissante entre l’homme, l’animal de rente et la faune sauvage et d’autre part un usage insuffisamment raisonné des médicaments dont les antibiotiques pour contenir les pathogènes. Le contrôle efficace et durable des maladies infectieuses requiert une vision intégrée des agents pathogènes d’origine animale ou humaine prenant en compte l’impact de l’environnement sur l’émergence et la réémergence de nouvelles infections ainsi que celui sur l’environnement des moyens de lutte employés.

 

 

 

 

Première promotion 2017-2019 en visite au château de Chenonceaux (Septembre 2017)

 

Le concept « One Health/une seule santé », prônant cette vision intégrée, est reconnu par les organisations mondiales de santé humaine (OMS), animale (OIE) et de l’alimentation et agriculture (FAO) qui ont signé en 2010 un accord tripartite. Trois universités européennes, l’Université de Tours, l’Universitat Autonoma de Barcelona (UAB) et l’University of Edinburgh (UoE), en collaboration avec des instituts partenaires de renommée internationale en matière de recherche en santé publique et vétérinaire, l’INRA (Université de Tours), le CreSA-IRTA (UAB) et le Roslin Institute (UoE), ont décidé de mettre en place une formation de qualité pour les jeunes scientifiques du monde entier pour étudier les agents pathogènes dans une vision One Health. Trente et un partenaires académiques et privés participent également au projet IDOH. Présents sur tous les continents, ils sont impliqués notamment dans le processus de promotion du master et de sélection des meilleurs étudiants du monde entier. Avec une note de 95/100, ce master s’est classé en tête des résultats de la sélection 2016 et s’est vu attribuer un financement maximum de 2 760 000 Euros sur cinq ans (essentiellement sous forme de bourses pour les étudiants). Il offre à 3 promotions de 24 étudiants (dont 56 bénéficiaires d’une bourse) la possibilité d’étudier dans chacun des trois établissements partenaires et d’effectuer un stage de six mois dans un centre de recherche ou une entreprise, ce qui leur permet d’acquérir de solides compétences dans le domaine des maladies infectieuses affectant les humains et les animaux.

 

Après une année intense de préparation, la première promotion a été accueillie dès septembre 2017 à l’Université de Tours, pour le premier semestre d’enseignements entièrement anglophones. Les étudiants suivent le deuxième semestre d’enseignements à l’UAB (Barcelone) puis le troisième à l’UoE (Edinburgh). Le dernier semestre est consacré au stage dans l’un des partenaires. La coordination de ce Master est assurée par Stéphanie GERMONermon, enseignant chercheur à la Faculté de Pharmacie et membre de l’équipe BIOMAP (Biomédicaments Anti-Parasitaires) de l’UMR Université de Tours-INRA « Infectiologie et Santé Publique ».

 

Seconde promotion 2018-2020 lors de la journée d’accueil avec Ph. VENDRIX, M. DESMET, E. LEISGNE, V. MAUPOIL, A. BESNIER, C. BEAUMONT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *