14 avril 1966 – Création de l'université Orléans-Tours

Le 14 avril 1966, le décret créant officiellement l’université Orléans-Tours est signé. Sous l’impulsion du recteur Gérald Antoine, cette université dont le siège est situé à Orléans rassemble :

  • La Faculté de Sciences
  • Le Centre d’études supérieures de Droit,
  • Le Centre d’études supérieures littéraires à Orléans,
  • Faculté mixte de Médecine et de Pharmacie,
  • La faculté des Lettres et Sciences Humaines,
  • Le Centre d’études supérieures de la Renaissance (CESR),
  • Le Collège scientifique universitaire,
  • L’école de Droit et Sciences Economiques,
  • Le Centre d’études de langues vivantes,
  • L’Institut d’études françaises de Touraine à Tours

Cette nouvelle université rassemble à sa création 6 000 étudiants.
Le 17 décembre 1966 aura lieu la seule réunion de conseil de cette université qui disparaîtra progressivement jusqu’à la création de deux universités distinctes de Tours et d’Orléans en 1970.

Photographie d’article de La Nouvelle République du 10/06/1966 sur laquelle sont présents (de gauche à droite) : le recteur Gérald ANTOINE, M. De ZELICOURT secrétaire général de la préfecture d’Indre-et-Loire et Jean ROYER, député-maire de Tours.

Photographie prise à l’occasion de la fête célébrant la création de la faculté des Lettres et Sciences Humaines de Tours au terme de la première année universitaire. Source : Archives de l’université (non coté)  

Photographie prise par Arsicaud pour le journal L’Espoir du 18/11/1967, illustrant les premiers locaux de la faculté des Lettres et Sciences Humaines de Tours.

Sur cette photographie, nous pouvons voir le laboratoire de géographie installé dans l’immeuble de l’ancienne Trésorerie Générale, rue de la Grandière avec les sections philosophie, sociologie, histoire et histoire de l’art. Source : Fonds Arsicaud conservé aux archives départementales d’Indre-et-Loire (cote 5Fi033851).  

Photographie prise par Arsicaud pour le journal L’Espoir du 18/11/1967, illustrant les premiers locaux de la faculté des Lettres et Sciences Humaines de Tours.

Sur cette photographie, nous pouvons voir les préfabriqués construits en 1964 dans le parc de Grandmont où seront installées les sections de langues et de Lettres. Source : Fonds Arsicaud conservé aux archives départementales d’Indre-et-Loire (cote 5Fi040041).  

Sceau qui avait été créé pour représenter l’université

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *